L’histoire fascinante du baccara

punto banco table

Les jeux de casino ont tous une histoire entourée de mystères. Il est très difficile de retracer la date ou le lieu de naissance exact de la plupart des jeux de casino actuels. Le baccara n’y fait, bien entendu, pas exception. Le mini baccara est plus facile à dater puisqu’il découle directement du jeu dit classique. Nous avons choisi de retourner dans le temps avec vous pour nous attarder sur l’histoire du baccara. Suivez-nous, embarquement immédiat !

La naissance du baccara, un mystère qui reste à élucider

De notoriété publique, les rumeurs racontent que le baccara est le cousin éloigné du blackjack. Cependant, même si les points communs sont effectivement troublants entre les deux jeux, nous pensons que leurs différences les séparent plus qu’on ne pourrait le deviner. Les deux jeux se jouent contre le croupier et il s’agit grosso-modo d’atteindre un chiffre bien précis avec le moins de cartes possible… Mais les ressemblances s’arrêtent là. D’ailleurs, on le constate dans les casinos physiques. Les amateurs de baccara ne sont pas forcément des afficionados du blackjack et vice-versa.

Il existe plusieurs versions qui racontent l’histoire du baccara. L’une d’elles est directement tirée de la mythologie. Autrefois, les prêtres étaient chargés de décider du destin de jeunes filles en utilisant des dés. Trois issues étaient possibles lors des tirages, dont les résultats étaient attribués aux dieux. Tandis qu’une valeur égale ou inférieure à 5 promettait la jeune femme à un destin bien funeste, le 6 et le 7 représentaient des valeurs neutres et la bienheureuse se voyait continuer sa vie comme si rien n’était arrivé. En revanche, un 8 ou 9 étaient des valeurs bénies des dieux, et les prêtres considéraient que la jeune fille qui avait obtenu ce « score » était élue par les cieux pour entrer dans les ordres.

On raconte qu’un certain Felix Falguierein se serait inspiré de cette légende pour créer le jeu du baccara au XVe siècle. À l’époque, la partie était jouée avec un jeu de tarot, et non un jeu de 52 cartes comme aujourd’hui. Les âmes plus réalistes préfèreront la version plus terre-à-terre, mais plus ancienne, donc moins vérifiable. Entre le XII et le XIIIe siècle, l’empereur de Chine avait des distractions auxquelles il s’adonnait avec les membres de sa cour. Ce jeu était alors appelé « Paï Gow », qui voudrait dire « faire neuf » en chinois (malheureusement, nous ne maîtrisons pas la langue donc, il nous est très difficile de vérifier à coup sûr cette information !). Les dés sont troqués contre des dominos et ceux-ci étaient utilisés pour essayer de faire les meilleures combinaisons pour atteindre le chiffre 9. Le fameux Marco aurait rapporté de son voyage sur la Route de la Soie ce jeu ancestral, ce qui a permis à l’Europe de s’approprier les règles du jeu.

Les évolutions du baccara ont donné naissance au mini baccara, pour notre plus grand plaisir !

Depuis son arrivée en Italie, le baccara s’impose progressivement dans le cœur des Italiens. Le jeu est alors très populaire quand le roi Charles VIII déclare la guerre à l’Italie durant le XVe siècle et revient chez lui avec le baccara en poche. Eh oui, les guerres font voyager les cultures, étonnant, non ? Le roi de France introduit le jeu à sa cour et l’aristocratie est totalement séduite par cette nouveauté. Plus tard, au XIX, les casinos l’adoptent sans hésiter en constatant l’engouement qu’il provoque. Cependant, le baccara est toujours réservé à l’élite et seules les plus grosses fortunes ou les personnes dont les noms sont à particule ont le privilège de découvrir et de jouer au baccara.

L’exportation de ce jeu ne s’arrête pas là. De la France, il est découvert par le Royaume-Uni, qui l’exporte à son tour à ses colonies américaines. Et là, le baccara devient le Punto Blanco à Cuba et les Américains s’emparent du baccara pour l’intégrer aux incontournables des plus grands casinos de Las Vegas dans les années 1950. Le fait d’aller au casino se démocratise considérablement, et le baccara a dû s’adapter pour que les établissements élargissent leur clientèle. C’est ainsi que le mini baccara est né. Le jeu est mondialement connu après cette fameuse scène de baccara dans un film de James Bond, le plus célèbre des espions étant un grand amateur de casinos.

Vous voulez en savoir toujours plus sur le baccara et le mini baccara ?

Rendez-vous sur nos articles suivants :

2009-2012 minibaccara.com All Rights Reserved